EXPÉDITIONS

Retour à la page d'accueil


Mes rêves de voyages exotiques sont devenus réalité. J’ai tenté de photographier et de filmer plusieurs de mes aventures pour montrer à quel point notre planète est magnifique, les peuples et les cultures étonnamment diversifiés et qu’il existe mille et une choses à y découvrir.

 

Je vous invite à parcourir mon cybercarnet, où vous trouverez de courts billets sur quelques-unes de mes aventures comme les nuits magnifiquement étoilées du désert du Sahara que j’ai passées avec des Touareg (appelés parfois les hommes bleus), et où l’on dansait jusqu’au petit matin sous une tente constituée d’assemblage de nattes arrimées à des arceaux faits de racines d’acacias.

 

Je n’oublierai pas non plus mon voyage au Groenland, où j’étais partie suivre les traces du célèbre Viking Éric Le Rouge; une expédition où je devais franchir des fjords émaillés de blocs de glace à la dérive qui pouvaient éventrer notre embarcation comme un ouvre-boîte.

 

Je ne pourrai oublier non plus mon séjour dans un campement avec des « chercheurs de pierres précieuses » en quête de diamants dans le Grand Nord canadien.

 

Cependant, l’un des plus beaux de mes souvenirs demeure mon séjour à la surprenante l’île de la Tortue, célèbre dans l’histoire du monde pour avoir été le repaire de célèbres pirates comme Henry Morgan, Barbe Noire et Jean Nau (dit L’Olonnais) qui écumaient la mer des Caraïbes au XVIIe siècle.  

 

Située au large des côtes haïtiennes, l’île de la Tortue est une terre escarpée et difficile d’accès où on y trouve des cavernes étonnantes avec ses sculptures stalactites et stalagmites, certaines avec des dessins pariétaux, témoins de la présence des Tainos avant leur massacre par les Espagnols. On se rend à l’île à ses propres risques et périls à bord de frêles embarcations à voile, de vulgaires bats-la-houle sur lesquels il faut partager le pont avec d’autres passagers, bien sûr, mais aussi avec des cochons, des cages à poules et des caisses de marchandises.

 

Je vous invite donc à découvrir, entre autres choses, cette île en visitant mon cybercarnet. Bon voyage !

 

F. St-L.